Tête à tête plus de 55 ans : un coin de ciel bleu

le

L’écrin du Stade de la Muire accueillait ce premier championnat de la Marne individuel plus de 55 ans. Les cadres d’honneur, ayant vécu successivement le championnat de la Marne triplette vétéran et le National, étaient à nouveau prêts pour une belle compétition. L’inamovible et indispensable Bernadette Ducrot était aux graphiques, Stéphane Mousset, le délégué, rappelait les règles concernant les tenues. L’arbitre Jean-claude Chemin veillait au respect du règlement.

Pour cette première édition, 76 joueurs s’étaient inscrits. La liste était impressionnante vu le palmarès de certains joueurs dans le diverses catégories. On retrouvait d’anciens champions triplette, doublette, individuel en senior ou en mixte, mais aussi en vétéran ou en promotion, des participants ou un gagnant du Trophée Pétanque 51. Ils espéraient tous un résultat aussi brillant que celui des champions doublette Marne plus de 55 ans.

Doublette plus de 55 : La tempête puis le Mistral ?

Au fur et à mesure des parties de poules, les joueurs et le public s’installaient si possible à l’ombre dans les cadres d’honneur. Pour une fois lors de cette saison de championnats, la température était caniculaire. Elle obligeait les joueurs à redoubler d’attention avec leur alimentation.

Demi-Finales

A ce stade des habitués : Thierry Crinon et Bruno Divry cotoyaient des joueurs moins connus pas dénués de talent, Pascal Clomesnil (souvent aperçu au boulodrome de Châlons en Champagne) et Vincent Potami.

Bruno Divry s’offrait une place en finale par une victoire face au cormontreuillois Vincent Potami.

Pascal Clomesnil déjouait les pronostics face au multiple champion de la Marne individuel, le sparnacien Thierry Crinon. Il validait son billet pour l’ultime partie.

Finale 

Pour cette première, des clubs avaient l’occasion de remporter un nouveau titre : l’Avenir Bouliste châlonnais et l’ESCAL Witry les Reims.

Le witryat Bruno Divry maitrisait son sujet et ajoutait un nouveau titre à son palmarès TRES garni : 13 à 7. Pascal Clomesnil n’avait pourtant pas démérité. Le Président du cochonnet aquatintien, Dominique Martin,  pouvait remettre les trophées.

Le comité de la Marne remercie ses partenaires