Saint Jean Pétanque trace sa route en Coupe de France

le

Après des victoires face à Epernay, Montmirail puis Saint Brice Courcelles lors des tours départementaux, Saint Jean Pétanque abordait ce premier inter-régional avec beaucoup d’envies.

Le capitaine Xavier Clément, en poste depuis plusieurs saisons, avaient de solides joueurs : Vanessa Ister (triple championne en 2019), Farid Bendidou (champion doublette mixte 2019), Sonny Sevezen (champion individuel 2019), deux vainqueurs du Trophée Pétanque 51 Gabriel Papegay et Julien Paulus, mais également Kamel Abdelaziz, Sadaoui Djlefaoui (le piaf) et Jérémy Plinguet. Vu la forme de ses joueurs et les résultats 2019, il avait eu l’embarras du choix.

De son côté le club de Thionville ne manquait pas de bons joueurs et de résultats probants en 2019. On pouvait noter par exemple en 2019 : sa troisième place au classement par points des clubs de Moselle, des participations aux championnats du grand Est chez les féminines en triplette et en doublette, chez les masculins en triplette (défaite en quart face aux futurs gagnants), en doublette et en individuel (défaite en quart), et enfin en doublette mixte avec deux équipes qualifiées. Un de leurs joueurs avait même été champion en CNC3 à l’époque avec Hagondange.

Le match s’annonçait beau, les terrains à l’extérieur et à l’intérieur avaient été magnifiquement préparés par l’inusable et dévoué Bernard Morlet. D’ailleurs vu les conditions climatiques, les joueurs étaient heureux de se réfugier dans le boulodrome châlonnais. Les châlonnais pouvaient-ils tirer avantage de leur connaissance des terrains ?

Les tête à tête

Le capitaine thiovillois avait choisi : Huguette Kuchly, Alexandre Incatasciato, Mario Maio, Damien Kratz (demi-finaliste du championnat de Moselle 2019), Ludovic Huon et Christophe Wiesen.

Développant un jeu complet au tir et au point Farid apportait les deux premiers points. A partir de 8/8 Vanessa prenait le dessus sur son adversaire à l’appoint et empochait deux nouveaux points pour chaulons en Champagne. Kamel, très régulier au point et au tir, ne laissait que peu d’espoir à son adversaire, 6 à 0 pour Châlons en Champagne. Jérémy débutait mal sa partie. Mais il se reprenait et ne lâchait rien. Hélas la partie lui échappait à 10. Thionville pouvait encore revenir à égalité avec les deux dernières parties. 6 à 2. Gabriel intraitable au tir et au point donnait l’avantage à Saint Jean : 8 à 2. Il restait la partie de notre champion individuel : Sonny. Il faisait la course en tête. Mais son adversaire à l’aise sur des jeux à longue distance refaisait son retard. 12 à 12. Saint Jean pouvait accentuer son avantage. A la dernière, vu les qualités de son adversaire Sonny décidait de raccourcir le jeu. Le thionvillois se retrouvait avec « manqué perdu »… il frappait la boule.

Après les parties individuelles, Châlons en Champagne menait 8 à 4.

Les doublettes

Pour conclure à ce stade, les chalonnais devaient remporter les trois doublettes. Pour conserver leur avantage, une seule doublette leur suffisait. Le capitaine châlonnais avait l’embarras du choix pour composer ses doublettes. Il faisait le choix « des habitudes de jeu », « du vécu des équipes ». Il  soulignait l’attitude exemplaire de ses joueurs tous prêts à rester sur le banc des remplaçants.

Gabriel et Sadaoui se lançaient dans la bataille. Gabriel faisait gros au point et Sadaoui était impressionnant au tir, victoire 13 à 7. 11 à 4 pour Châlons en Champagne.

La partie en mixte était équilibrée jusqu’à 6/8. Farid au tir et Vanessa à l’appoint prenaient alors le dessus sur les thionvillois. 14 à 4.

La dernière doublette allait-elle clore le match ? Hélas, entre-temps, Kamel et Sonny était menés 4/8. Deux mènes en avantage se présentait à eux. Mais le but sortait du cadre deux fois. Ils ne pouvaient conclure leurs avantages. Leurs adversaires avaient développé un gros volume de jeu, ils permettaient à Thionville de prolonger le match jusqu’au triplette, 14 à 7.

Les triplettes

Xavier Clément devait procéder à de nouveaux choix. Il louait à nouveau le bon état d’esprit de ses joueurs.

Chez les masculins, Julien accompagnaient Gabriel et Sadaoui tous les deux sur leur lancée du doublette. ils prenaient un net avantage 10 à 3.

En mixte les châlonnais prenaient le dessus également. Vanessa épuisait littéralement le tireur adversaire, Farid ne cachait aucun point de rajout et Jérémy ne manquait RIEN au tir. Ils l’emportaient 13 à 4 et permettaient à Saint Jean Pétanque de valider leur billet pour le second tour. La 2ème triplette était alors interrompue.

Le capitaine thionvillois concluait le match « Vous avez une équipe impressionnante et vous avez les moyens d’avancer dans cette compétition. »

Un moment de convivialité avec des spécialités produites par un artisan venait ponctué cette belle après-midi de Pétanque.

Il ne nous aura manqué que quelques photos pour vous transcrire plus fidèlement ce tour de Coupe de France 😉