3ème tour de Coupe de France : La Pétanque Vitryate accueille Saint Jean

le

Après des victoires face à l’Amicale Jamin et face à l’ASPTT Epernay au 1er au second tour (retrouvez nos articles : http://ffpjp51.fr/un-1er-tour-de-coupe-de-france-au-bout-du-suspens-2-2 et http://ffpjp51.fr/2eme-tour-de-coupe-de-france-les-favoris-assument-leurs-statuts), la Pétanque Vitryate espérait renouveler sa belle saison 2017 en coupe de France et pourquoi pas se procurer des émotions aussi intenses que face à l’ogre dunkerquois (http://ffpjp51.fr/coupe-de-france-petit-poucet-vitryat-accueille-club-repute-de-lus-dunkerque). Ils avaient formé une équipe solide autour des champions de la Marne doublette (et vainqueurs des Masters) : Sadaoui Djelfaoui et Philippe Gozdzior… Ils étaient accompagnés notamment par des joueurs et joueuse en forme : Sylvain Maréchal (vice-champion doublette mixte), Christophe Ragon (vice-champion triplette et demi-finaliste du championnat triplette du grand-est), Isabelle Lantsoght (vainqueurs des Masters 51 de Pétanque en 2018) mais aussi Laurent Doussaint (participation performant à la coupe de France 2017) et le nouveau venu pour cette saison José Gomes. Ils étaient coachés par le capitaine Michel Thomassier.

Mais l’obstacle qui se dressait devant les Vitryats n’était pas mince : Saint Jean Pétanque ! L’équipe était bâtie autour de l’emblématique Président du club : Farid Bendidou et de sa partenaire de mixte Vanessa Ister. Très performants depuis des années et encore en 2018 (champions doublette mixte), avec le capitaine Xavier Clément, ils s’étaient attachés les services de joueurs plus jeunes mais pas dépourvus de talents ou de résultats : Sonny Sevezen et Anthony Minaux (tous les deux demi-finalistes doublette 2018), de Gaby Papegay, de Remi Levillain et d’Andy Karl. Au 1er tour, Saint Jean avait su remonter son handicap des TàT grâce à trois victoires en doublette (http://ffpjp51.fr/un-1er-tour-de-coupe-de-france-a-suspens-1-2). Au second tour, ils avaient écarté les solides rémois de la Pétanque des Trois fontaines. Ils n’étaient d’ailleurs pas passés loin d’une victoire dès les doublettes.

Les têtes à tête débutaient sous le regard vigilant du Président de la Pétanque Vitryate, Frédéric Rzepka, et de l’arbitre Christian Thomassier. Les Châlonnais prenaient un meilleur départ sur des scores parfois sans appel et d’autres d’extrême justesse (à 12!) : 4 victoires à une.

Dans un sursaut pouvant redonner un peu d’espoir, les Vitryats remportaient les dernier Tête à Tête. Mais Saint Jean avait pris un ascendant souvent décisif en Coupe de France 8 à 4. Pour renverser le cours de cette rencontre, la Pétanque Vitryate devait emporter toutes les doublettes et une doublette pour jouer les triplettes…

Les doublettes débutaient bien pour Saint Jean : une première victoire. Vitry le François iraient au mieux aux triplettes. Avec une seconde victoire en doublette, les Châlonnais mettaient la pression sur les épaules des Vitryats… Allaient-ils l’emporter avant les triplettes ?

Sur leur terrain, les Vitryats ne l’entendaient pas ainsi. La partie était très serrée. Mais alors, qu’ils n’avaient pas formé leur équipe championne doublette mixte … les Châlonnais l’emportaient tout de même et par la plus petite des marges : 13 à 12. Victoire 17 à 4.

Ils se qualifiaient donc pour les tours inter-régionaux de coupe de France (en septembre), mais aussi pour la finale de la coupe de la Marne (elle-même qualificative par la 1ère coupe du Grand Est : http://ffpjp51.fr/nouveautes-2018-1-3-signe-grand).

  

Le dernier mot revenait sportivement au Président de la Pétanque Vitryate  » Saint Jean a été injouable. Très belle équipe. Bravo à eux ! »

A noter : dernière rencontre du 3ème tour, le samedi 23 juin Witry les Reims reçoit Mesnil sur oger