Mesnil sur Oger pour sa première en coupe de France

le

Après avoir vaincu successivement : le cochonnet aquatintien, la pétanque vitryate puis l’ESCAL Witry les Reims, le SC Mesnil sur Oger, de la Présidente Martine Riotton, avait brillamment conquis son ticket pour les phases inter-régionales de coupe de France.

Pour une première pour son club à ce niveau, le capitaine Eric Carlier avait fait confiance à son équipe présente depuis le début de la saison : Nathalie Bertrand, Sylvie Carlier, Anthony Declerck, Willy Desson, Mickael et Francisco Da Silva, David Loche et Olivier Mariette.

Le tirage au sort leur avait attribué les solide club axonais : l’ES Montcornet. Autour de la famille Poulain Christophe, Julien et Stéphane, on pouvait retrouver Lucioe Camus, Romain Bedou et Anthony Grandin.

A l’initiative des montcornetois, le match débutait par un joli discours empreint de respect pour son adversaire et son parcours. Une initiative à souligner !

Tête à tête

Très en forme la veille lors du Grand Prix de Vitry le François, http://ffpjp51.fr/grand-prix-de-vitry-le-francois-un-gout-regional, David et Mickael apportaient deux victoires. Montcornet comptait sur ces spécialistes pour redresser la barre : Julien et Stéphane apportaient aussi deux victoires, compléter par deux nouvelles sur les deux dernières parties.

Montcornet prenait un avantage souvent décisif en coupe de France : 8 à 4.

Doublette

Le choc attendu était lancé. Pour reprendre l’avantage les mesnil ois devaient gagner les trois doublettes. Willy et Mickael décidément sur une bonne lancée laissaient peu de chance aux cousins Julien et Stéphane., 13 à 2. De leur côté Anthony et Francisco bataillaient mais s’inclinaient de peu (à 10). Le mixte était également victorieux pour Montcornet. 

Montcornet 14 Mesnil sur Oger 7

Triplette

le défi était simple à comprendre mais difficile à réaliser : gagner les deux triplettes. Les mesnilois lançaient tambour battant leur mixte, ils menaient 9 à 3. L’espoir était là. Il était interrompu par une défaite sans appel en triplette.

La présidente du SCMO, Martien Riotton, concluait : je suis désolée pour mon équipe mais les adversaires ont été un peu meilleurs. Malgré tout nous avons bien joués. Le suis fière de mes joueurs.

le comité de la Marne souhaite un parcours le plus long possible à nos voisins de l’ES Montcornet