Coupe de France : la fin de l’histoire pour Saint Jean

le

Pour ce 2ème tour de coupe de France, le dernier représentant marnais recevait la très solide équipe ardennaise de Pourru Saint Rémi. 3ème de leur poule en CNC1, déjà demi-finaliste de cette épreuve, comptant dans ses rangs plusieurs joueurs aux résultats probants au niveau national (plusieurs demi-finalistes aux Championnats de France), les ardennais faisaient clairement figure de favoris. Pour cette occasion, le Président-Capitaine, Didier Mozet avait déplacé Kassandra Delhaye, Pascale Lucas, Alexandre Besonhez, Lionel Claisse, Cyril Martinez, Jérémy Roullé et Roy Vassaux. De son côté, le Président-Joueur Farid Bendidou et son capitaine Xavier Clément comptaient profiter de l’élan de l’excellente saison du club, de leurs nombreux titres et bien sur ses joueurs Vanessa Ister, Kamel Abdelaziz, Saddaoui Djelfaoui, Gabriel Papegay, Julien Paulus, Jérémy Plinguet et Sonny Sevezen.

Le boulodrome couvert de Châlons en Champagne était un écrin adapté à quelques degrés près.

Individuel

Cette phase donne souvent un avantage insurmontable dans cette compétition.

Vanessa débutait bien face à Pascale. Elle menait 9 à 4. Pascale auteure d’un bon jeu au tir sur longue distance reprenait le fil de sa partie et finalement l’emportait 13 à 9.

Champion des Ardennes individuel, Lionel Claisse développait un jeu impressionnant. Julien Paulus réussissait bien quelques carreaux mais Lionel répondait immédiatement par un nouveau carreau. Le score était sans appel 13 à 1.

Dans une partie de spécialistes, Farid Bendidou chiquait sans doute trop de boules, ses coups n’étaient pas décisifs. Alexandre Besonhez « faisait le job » et ne manquait l’occasion d’apporter deux nouveaux points à son équipe.

Les trois dernières parties étaient serrées.

Gabriel Papegay à 10 à 12 s’offrait une gagne face à Jérémy Roullé. Pour conclure, il devait cadrer deux fois. Face à des boules dispersées, il ne tentait pas cette gagne. Il s’inclinait la mène suivante malgré un ultime joli palet.

Le champion de la Marne individuel Sonny Sevezen espérait offrir ses premiers points à Saint Jean Pétanque. Sonny prenait les commandes d’entrée : 7 à 4. Mais Roy Vassaux habitué à ces compétitions remontait puis reprenait l’avantage. A 11/12 Sonny devait reprendre un point à 30cm pour ne pas perdre. Il y parvenait. La mène suivante, Roy se retrouvait avec frappé/gagné manqué/perdu, il échouait… Saint Jean ouvrait son compteur des points.

Dans la dernière partie, Kamel Abdelaziz affrontait Cyril Martinez. Un véritable chassé-croisé s’engageait 5/2, 5/5, 9/6, 9/9, 9/12, 11/12… finalement Cyril se retrouvait dans une situation semblable à Roy : frappé/gagné manqué/perdu, il échouait également… Saint Jean doublait son compteur des points.

A la fin des parties en individuel, les ardennais avaient pris un avantage indéniable 8 à 4.

Doublette

Pour ces trois parties, trois issues étaient possibles :

  • trois victoires châlonnaises Saint Jean reprendrait l’avantage
  • deux ou une victoire(s) châlonnaises Saint Jean pousserait Pourru Saint Rémi aux triplettes
  • aucune victoire, les châlonnais ne pouvaient l’envisager, elle sonnerait la fin du match.

Alors que Saddaoui Djelfaoui, associé à Gabriel Papegay, enchainait hélas les casquettes ou les échecs, les ardennais Lionel Claisse et Cyril Martinez engrangeaient les points 8 à 0. Le capitaine châlonnais tentait un remplacement. Il faisait entrer Julien Paulus. Par cette entrée stratégique Xavier Clément voulait inverser la spirale positive ardennaise. Mais l’insatiable Lionel Claisse avait décidé de laisser peu de points à ses adversaires : 13 à 0. Les ardennais offraient 3 nouveaux points. Ils étaient certains de conserver l’avantage avant les triplettes.

Le doublette mixte était à nouveau une très belle affiche : Vanessa Ister et Farid Bendidou, les doubles champions de la Marne en titre, face à Kassandra Delahaye et Alexandre Besonhez champions doublette mixte Grand Est 2019. La complémentarité habituelle des marnais, chacun leur tour Farid ou Vanessa laissaient échapper quelques boules. Il n’en fallait pas davantage aux ardennais pour conclure rapidement : 13 à 1. Saint Jean jouait maintenant sa survie !

Kamel Abdelaziz et Jérémy Plinguet avaient obligation de l’emporter. Devant eux, se dressait une équipe ayant une histoire solide et des résultats souvent probants : Jérémy Roullé et Roy Vassaux. Les tireurs faisaient beau jeu et les pointeurs s’affrontaient en duel. Le mano à mano avait bien lieu : 3/0, 3/3, 5/3, 5/5, 9/6, 9/9, 9/11. Menés les marnais avaient une gagne difficile à 9m deux points au sol, ils étaient deux boules à deux. Roy pointait devant. Kamel tirait mais hélas chiquait pour déplacer la boule 30 cm derrière. Le carreau suivant de Kamel cassait la gagne pour Pourru. Mais Roy ne manquait pas l’occasion de reprendre le point et de passer à 12. La survie châlonnaise n’était pas passée loin ! Mais la mène suivante, Pourru Saint Rémi ne manquait pas de valider son billet pour le prochain tour.

Fin de saison ?

Finalement pour l’équipe de Saint Jean Pétanque, la fin de son histoire ou de sa saison n’a pas sonné. En effet, elle défendra les couleurs de la Marne lors de la Coupe du Grand Est les ??? à Epinal.

Le comité de la Marne lui souhaite une bonne Pétanque.

A noter qu’au prochain tour, nos voisins ardennais de Pourru Saint Remi seront opposés au club réputé de Dunkerque. Le comité de la Marne leur souhaite également une bonne Pétanque.

Merci à Jérémy Bruch et à Xavier Clément pour les photographies.